Facebook

AAAH Facebook, Facebook, Facebook …

J’ai l’impression depuis quelque temps qu’avant Facebook on avait pas de vie.

Il y a un peu plus d’un mois de cela maintenant, je me suis réveillé un matin et je me suis dit: « Aujourd’hui je désactive mon Facebook ». J’y pensais depuis un peu déjà. J’ai donc désactivé mon compte Facebook.

« HAN, mais pourquoi t’es parti de Facebook? » me disait-on alors (et me dit-on toujours d’ailleurs!).

Facebook, c’est bien. Facebook ça permet de garder le contact avec tous nos amis, notre famille. Facebook ça permet aussi de retrouver d’anciens camarades. Facebook ça permet de partager ses photos. Facebook ça permet de partager la dernière vidéo du chat Maru. Facebook ça permet de partager, tout simplement. Facebook ça permet de raconter sa vie.

Au début, Facebook c’est nul. On a pas d’amis, on comprend pas trop à quoi ça sert. Après Facebook c’est bien. On a des amis, on retrouve des amis, on rencontre des amis. On partage par de petites phrases et quelques photos notre vie au quotidien. Encore après, Facebook c’est nul. Again. On a trop d’amis, sur Facebook. Même si on connait bien ces personnes, y’en a trop. A ce moment là sur Facebook, on écrit le moindre gestes que l’on fait, la moindre bouffée d’air que l’on respire. On trouve ça drôle de raconter ces petites choses de la vie. « Je viens de faire caca. Ça avait du mal à sortir, j’ai du pousser fort ». Puis juste après avoir partagé ça avec nos centaines d’amis, on rejoins des groupes, on « devient fan » de pages.

« Antoine Pe is now fan of Manger du canard WC pour se nettoyer l’estomac et avoir une haleine fraiche »

Manger du canard WC pour avoir une haleine fraiche

Manger du canard WC pour avoir une haleine fraiche

(Bon là j’ai pris une page rigolote et que j’aime vraiment bien. Débile la page, me direz-vous. Non juste une caricature des autres groupes, sérieux eux, qu’on peut trouver sur Facebook « Si toi aussi tu… »)

On rejoint des centaines de groupes, des centaines de pages. C’est rigolo. On s’amuse.

« Antoine Pe a mangé une pomme. »

Puis, on commence à prendre du recul. On se pose des questions. Quel est l’intérêt de rejoindre ces groupes? Certes je suis d’accord avec ce qu’ils disent, « Si toi aussi tu comptes combien d’heures tu vas dormir avant de te coucher », mais une fois que je l’ai rejoins ce groupe je l’aurais oublié 48h plus tard. Je retournerais jamais sur ce groupe. Ensuite, on va sur sa page Facebook, on regarde nos groupes et nos pages. Un cimetière de notre vie. A ce moment on se rend compte que toute notre vie est désormais sur Facebook. Notre vie d’avant Facebook. Notre vie actuelle est sur Facebook. Quand on se retrouve entre amis, qu’est-ce qu’on fait tous? On va voir nos pages Facebook. Et quand on va pas voir nos pages, on parle de Facebook. « Tiens, j’ai rejoins un groupe hier soir c’était … « . Bla bla bla. Facebook, Facebook, Facebook.

Là, on se dit stop. « STOP ». C’est trop. Marre que tout se passe sur Facebook. Marre qu’on soit chacun devant notre ordinateur, sur Facebook, au lieu d’être ensemble et de passer un bon moment. Marre de plus recevoir, ni envoyer, de sms parce qu’on se dit tout sur Facebook. C’est plus simple. C’est gratuit. Oui mais nan. Parce que recevoir un sms ou un appel ça fait plaisir. On a vraiment l’impression que la personne nous parle à nous, qu’elle s’adresse à nous et que ce petit échange ne sera pas visible du public, public composé de notre famille et de nos amis. Ça fait du bien d’avoir une vie privée, même si c’est juste un ‘Hey! Ça va? Tu fais quoi ce weekend? ». Et ça fait plaisir dans l’autre sens, quand à son tour on envoi un sms à quelqu’un pour lui dire que le film qu’on venait de voir au cinéma était vraiment génialissime et qu’il faut absolument qu’il aille le voir.

Mes Statuts FB 2009 (bilan)

Mes Statuts FB 2009 (bilan)

Voilà, « HAN je suis plus sur FB depuis plus d’un mois ». Je vis bien. Je n’en suis pas mort. Je respire. Je profite, de la vie, de tout ce qu’il y a autour de moi. J’en garde pour moi et j’en partage aussi, mais pas avec mes 200 amis, avec mes 2 ou 3 amis que j’apprécie et que je sais que ils seront contents. Et ces 2 ou 3 amis c’est jamais les même. Ça tourne.

« T’es pas un vrai Geek » me disent mes amis. »T’es plus sur FB et t’aimes pas le Seigneur des Anneaux. T’es un faux Geek! ». Moi j’aime bien, ils me font rires mes amis, c’est ce qui compte! =)

J’y retournerais un jour, sur Facebook. Surtout si je pars à l’étranger. Ça me permettra de garder le contact facilement, parce que avec mon forfait mobile je vais douillé même si c’est que l’Angleterre!

PS: Vous êtes les bienvenus dans mes followers sur mon Twitter: @Antwhat

P-PS: N’hésitez pas à donner vos avis, vos réflexions, etc… en laissant un petit commentaire (et aussi de me faire part des éventuelles fautes d’orthographe :P)

[tweetmeme source=”Antwhat” only_single=false]

Publicités

6 réflexions au sujet de « Facebook »

  1. Ton raisonnement est rationnel, purement rationnel, comme Facebook en fait. Je pense que vu ta problématique, il y avait une autre solution.

    Créer un profil sous pseudo / pseudo (à l’inverse de prénom / nom), reconnaissable uniquement par tes amis ou amis élargis, et ne pas parler de ta vie privé. Ainsi, tu conserve ton intimité tout en étant actif de ce qu’il s’y passe.

    Qu’en penses-tu ?

    • Oui c’est vrai, je pense que ça peut être une bonne solution, c’est ce que je ferais quand un jour j’y reviendrais.^^
      Merci beaucoup pour ton commentaire!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s