Julien Doré, un Bichon bichonnant, à bichonner.

« L’ukulélé, la barrette dans les cheveux, c’était juste des accessoires qui me permettraient d’être reconnaissable parmi les 5 000 candidats. »

C’est en 2007 que son minois apparait sur la petite boite dans votre salon. Un Julien Doré a l’air fragile, qui ne veut pas se séparer de son ukulélé bon marché, quitte à devoir quitter la salle du jury sans même passer l’audition.

Mais ce n’étais pas une âme perdue qui n’avait rien à faire de sa vie et qui c’est dit « tiens si ça trouve je chante bien, je vais faire la nouvelle star », non. C’est un artiste, et c’est pour ça qu’il a réussi.

Baby One More Time? Comme quoi la chanson était bonne, c’était juste Britney le problème.

Let’s go back in time.
Julien Doré est l’arrière-arrière-petit-neveu du peintre Gustave Doré, diplômé des Beaux-arts, oui.
Il a lui même étudié aux Beaux-arts de Nîmes.

Il baignait déjà dans la musique avant de faire ce casting de téléréalité. Son premier groupe, Dig Up Elvis, crée en 2002, et qui a depuis enregistré quelques titres en studios et sortis un EP. Puis en 2006, Julien Doré monte un projet, dont le nom de code est The Jean D’Ormesson Disco Suicide, en collaboration avec Guillaume de Molina (un des membres de Dig Up Elvis). C’est d’ailleurs l’une de leurs reprises (Funny Fishy Pussy) qu’il interprétera accompagné de son ukulélé lors du casting pour la Nouvelle Star.
Voilà pour ce qui est du coté un peu plus « méconnu » de ce cher Goldy.

« J’aime les chanteurs élégants à la voix de basse, qui donnent du chic à la variété. »

Julien Doré et son bichon (crédit photo Philippe Quaisse)

Bichon.
Tempête finis, je reprends

Ni un ersatz, ni un succédané, un travail abouti qui vient s’ajouter parfaitement dans la ligné de son premier album. C’est clairement lui qu’on retrouve dès les premières secondes et ça, d’une part ça rassure, et d’autre part c’est plus que plaisant. Il n’est pas allé se perdre dans un autre style qui ne lui correspond pas, comme d’autres ont pu le faire. Et puis, on en oublierait presque qu’il cet artiste sort de l’émission Nouvelle Star. Il a réussis son coup, enfin, son deuxième coup devrais-je dire.

La première chanson de l’album, à la fois chanté et parlé, ouvre parfaitement l’album. D’ailleurs son titre, Baie des Anges, aurait aussi fait un titre parfait pour l’album. Une baie des anges dont Julien fait partie, plus qu’un ange, c’est un bichon. Un titre introductif parfait, qui remplit complètement son rôle, tout en restant une chanson. Ce n’est pas une intro que l’on zappe directement une fois qu’on l’a écouté une fois.

Pour le reste des titres (11 au total) du CD1:

Kiss Me Forever, premier single, du kitch comme on aime, et du bichon

L’été Summer, un accent anglais pourri, mais on connait, ça choque plus. L’été se meurt.

Golf Bonjovi, une Ode, voilà tout est dit

Laisse Avril, une très belle et douce chanson

Roubaix mon amour, une atmosphère particulière, le tourbillon d’une machine

Glenn Close, « Un parcours sentimental où les chansons posent les mêmes questions sur le doute, la fragilité, la peur d’être abandonné. »  -Julien Doré

Vitriol, un texte et une musique acidulé sur un zeste de kitsch

Miami, Je dirais que c’est chanson la plus décalée de l’album, féérique et rocambolesque

Bleu Canard, « Le ciel est bleu, bizarre, Le ciel est bleu, connard. »

Homosexuel, écrit par Philippe Katerine et avec la participation de l’accordéoniste Yvette Horner. Une dernière chanson, complètement barrée, tellement drôle, on retrouve clairement l’univers de Katerine et Doré, un très bon mélange. A écouter absolument.

Julien Doré en concert
Téléviseur blanc, type années soixantes, une trompette posée sur le dessus, et un tapis en dessous, voilà ce qui composait le décor de scène à Tours. En plus on pourra noté: un gong en arrière plan et une décoration « Julien Doré Orchestra » pour le piano et la batterie.

Julien Doré est vraiment époustouflant en concert. Bien sûr cela est dû au fait qu’il dépasse les limites. Outre plusieurs remarques à propos de son jean trop serré et de sa certaine excitation, il est vraiment très bon artiste (si je puis dire, à la manière de « bon public »). En effet il a permit aux personnes de s’approcher de la scène alors que la sécurité leur demandait d’aller se rassoir (on était dans une salle assise et c’était le début du concert), peu de temps après Julien a littéralement enivré la salle. Entre autre aussi, il a fait le tour de la salle pendant l’une de ses chansons, et a carrément fait une chanson « bonus » à la fin, en acoustique en plein milieu du public. C’était simplement génial et magique. L’avantage était que l’on était dans une petite salle (vive la Province!), et ça devait être la deuxième date seulement de sa tournée donc forcément il avait la patate. Parfait pour les groupies comme moi (non je rigole je suis bien trop timide).

En parlant de groupies, j’ai d’ailleurs été étonné par la moyenne d’âge du public. Je m’attendais à avoir plein de petits pouffes de 15 ans à peine et totalement hystérique, mais en fait non. Au contraire je crois qu’il y avait une majorité de personnes ayant la quarantaine passée! Puis ensuite des jeunes de 20/30 ans, et enfin en minorité des ados.

Bref, je conseille à 200% d’aller le voir en concert pour ceux qui en ont l’occasion, vous ne serez pas déçu!

Julien Doré en concert à Tours

Allez, j’arrête là, c’est l’heure de promener bichon.

Téléchargez Julien Doré sur iTunes ici
Visitez sa page Facebook: https://www.facebook.com/juliendoreofficiel
Suivez @jdoreofficiel sur Twitter

Publicités

Une réflexion au sujet de « Julien Doré, un Bichon bichonnant, à bichonner. »

  1. Ping : Brigitte ça pique si tu t’y frotte « Sage Faribole

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s