Départ en Amérique du Nord, Volume 1

En écrivant cet article j’espère aider, éclairer, informer, encourager, rassurer, motiver… toutes personnes qui souhaite un jour partir étudier à l’étranger. Mais aussi, bien évidemment, faire partager cette aventure à toute autre personne, petite ou grande, jeune ou vieille, étudiante ou retraitée… que ça peut intéresser.

Il faut savoir que ce que je décris juste après se place hors contexte Erasmus puisque le programme Erasmus ne concerne que les échanges au sein de l’Europe. C’est grâce à des partenariats entre l’université de Tours) et des universités Nord Américaines qu’il est possible de partir étudier pendant là haut/là bas pendant deux semestres.

Il faut aussi savoir que rien n’est gagné pour moi à l’heure actuelle. Je suis en L2 Anglais à l’université de Tours et c’est pour essayer de partir en L3 que je fais cette candidature. Le blog me permettra de partager les différentes étapes de ce début d’expérience extra-ordinaire, mais également mes états d’esprits, ou même tout autre moment, tout au long de ce périple. J’espère enfin, du plus profond de mon cœur, que je partagerai ma vie en Amérique sur ce blog d’ici quelques mois.

Mardi 16 novembre 2010, 20h00.

Ca y est. J’y suis. La réunion sur les départs en pays anglophones est passée il y a quelques jours. Le début de l’aventure commence.

Jeudi 18 novembre 2010, 09h20.

Je me rends au bureau des relations internationales (dit « RI » dans le jargon) pour récupérer un dossier de candidature que j’ai entre les mains après un petit émargement.

Le dossier de candidature

Le dossier de candidature se compose de trois feuilles:

Une fiche de candidature (nom, prénom, et tout le bordel).

Une fiche avec la liste de toutes les pièces à joindre au dossier.

Une fiche pour le projet de programme d’études (choix des matières dans les universités où on se porte candidat, un beau bordel aussi).

Il faut, entre autre, joindre à ceci une lettre de motivation rédigée en anglais de deux pages maximum, la photocopie de la carte d’étudiant de l’année en cours, la photocopie des relevée de notes depuis la première inscription à l’université, et deux lettres dites de « recommandation » faites par les enseignants).

Moins complexe que dans l’Auberge Espagnole jusque là non?

Je pense que oui pour l’instant mais ce n’est pas encore fini. Si je suis sélectionné il faudra s’occuper du passeport biométrique, du visa, des assurances, des mutuelles

Ah, j’oubliais, il faut chaque pièce du dossier en 6 exemplaires pour que chaque membre du jury en ai un dossier complet. La loose. Faites chauffer vos photocopieuses!

J’arrête là avec les formalités administratives.

Dossier de candidature

Pour faire un petit point sur mon cas, à l’heure où je vous écris j’ai fait ma lettre de motivation (mais il reste quelques modifications à faire et surtout la traduire en anglais), une lettre de motivation (2 ou 3 autres devraient ne pas tarder, oui j’ai prévu large à ce niveau là), et j’ai commencé à faire le programme d’étude pour deux universités.

Le programme d’étude c’est un des points les plus compliqué car il faut aller sur le site web de chaque université, trouver l’endroit où ils ont listé tous les cours dispensés dessus, trouver ceux qui correspondent à nos matières ici en France (Histoire des États-Unis, Littérature anglophone, Linguistique/Communication, +une 4eme matière si on veut en tant que « option » pour les « anglicistes tourangeaux »).

Donc je vous laisse faire le calcul, si on postule pour 4 universités, avec 3 matières pour chaque ça nous donne: 4×3=12 (pas facile le calcul hein?)

Mais (il y a toujours un mais), on doit lister pour chaque matière tout les cours qui sont de notre niveau et qui pourraient nous intéresser donc on va dire que en moyenne on a 5 cours pour chaque matière, ce qui au final nous revient à: 4x(3×5)=60 (et tout ça multiplié par un certain nombre d’heures).

60 cours environ dont il faudra faire le tri plus tard pour n’en choisir que 1 par matière et par semestre (soit 1cours/matière/semestre si vous êtes en « mode prise de note » comme tout bon étudiant :p).

Mais (deuxième mais) il ne faut surtout pas se décourager, ce n’est qu’un point un peu désagréable et surtout très long qu’il faut surmonter pour pouvoir avoir la joie de (peut-être) partir étudier un an aux États-Unis (ou au Canada). Oui 1 an (One year!!), oui États-Unis (United Sates!!).

Ah, une dernière chose, c’est que bien sûr, ils nous filent les dossiers au moment où on rentre en période de révisions pour les partiels qui approchent donc il faut jongler entre les deux en s’organisant correctement et en sachant définir ses priorités.

Le dossier est à rendre le 14 janvier 2011 au plus tard. We keep in touch.


Keep hope alive!

Publicités